Pourquoi vous devez travailler sur chacun des 5 piliers fondateurs du SEO

Le SEO (ce qu’on appelle référencement naturel, c’est à dire l’art d’améliorer et développer la visibilité de votre site sur les moteurs de recherche sur un certain nombre de requêtes relatives à votre secteur ou complémentaires de votre secteur) d’un site repose sur 5 piliers fondateurs. L’action du référencement naturel consiste à travailler sur ces 5 piliers selon les problématiques de votre site, son contexte, son univers concurrentiel. C’est pourquoi, je répète souvent qu’il n’y a pas de recette magique en référencement, ce qui marche pour un site ne marchera pas forcément pour son concurrent et inversement.

L’objet de cet article est de vous présenter ces 5 piliers ainsi que les différentes actions correspondantes.

Nous avons donc le pilier structurel, le pilier templating, le pilier éditorial, le pilier notoriété, le pilier SMO (social media optimization) et enfin, le dernier le pilier UX design.

Chacun de ces piliers agit sur la manière dont les robots des moteurs de recherche vont analyser et comprendre les contenus de votre site afin de maximiser la présence de votre site sur les listes de résultats de Google. Donc oui, bien sûr, agir sur l’ensemble de ces piliers s’avère essentiel et bien sûr utile.

Concrètement, je pourrais résumer l’article de cette manière : Une structure solide permet d’héberger des contenus à valeur ajoutée qui seront relayés sur les réseaux sociaux, et les sites partenaires créant ainsi un cercle vertueux et pérenne.

Voici donc ci-dessous le sommaire de l’article :

  • Pilier SEO #1 : Pilier technique
  • Pilier SEO #2 : Pilier templating
  • Pilier SEO #3 : Pilier sémantique / éditorial
  • Pilier SEO #4 : Pilier notoriété / popularité
  • Pilier SEO #5 : Pilier social (SMO)

… Et enfin donc… Le dernier pilier SEO #6 : Pilier UX Design

 

Pilier #1 : Pilier technique

Le pilier technique est la base du travail du référencement naturel. Nous avons besoin de créer un site dont l’ensemble des contenus puisse être facilement et rapidement analysable et indexable par les robots des moteurs de recherche.

Voici ci-dessous quelques éléments clés du pilier technique (attention, la liste n’est pas exhaustive) :

  • Optimisation du temps de chargement.
  • Gestion de la duplication de contenu.
  • Accès à l’exhaustivité des pages de votre site par les moteurs de recherche.
  • Format des url.
  • Robots.txt.
  • Sitemap.xml.
  • Arborescence / Niveaux de profondeur.
  • Accès Search Console et Analytics.
  • Version RWD (ou adaptive) ou site mobile dédié.

Le temps de chargement par exemple a une incidence non négligeable sur le crawl des robots des moteurs de recherche ainsi que sur l’expérience vécue par les utilisateurs.

En parallèle, si le contenu de votre site est trop massivement dupliqué, cela peut avoir des répercussions négatives sur le temps que les robots des moteurs de recherche vont passer à analyser vos pages.

Donc, oui, bien sûr le pilier structurel s’avère très important. Même s’il concerne des sujets techniques (pas toujours accessibles pour des non techniciens, donc parfois vus comme barbares ou soporifiques) il est la base de toute bonne stratégie de référencement viable et pérenne.

 

Pilier SEO #2 : Pilier templating

Le pilier templating est lui aussi très important car les contenus des templates doivent être bien compris par les moteurs de recherche.

L’objectif va donc faire en sorte d’améliorer et optimiser chaque élément du templating ayant un impact sur le référencement.

Voici ci-dessous quelques éléments qu’on retrouve le plus souvent sur les templates (attention cette liste n’est pas exhaustive) :

  • Balises méta : Title / Description.
  • Balises Hn : H1, puis H2, puis H3 (rarement au-delà).
  • Balise rel canonical.
  • Balises rel prev rel next : dans un contexte de pagination.
  • Balises Hreflang : Dans un contexte de site avec des différentes versions linguistiques (exemple : Sarenza.com).
  • Fil d’Ariane.
  • Attributs alt.
  • Microdata.
  • Présence de liens internes.
  • Contenu éditorial.

Par exemple, la balise title est quasiment l’élément essentiel pris en compte par Google. Il doit utiliser les bons mots clés (c’est à dire les mots clés recherchés par les internautes), mais surtout le contenu de la balise title doit correspondre au contenu de la page correspondante.

 

Pilier SEO #3 : Pilier sémantique / éditorial

Ce pilier est lui aussi très important car il est le plus visible, le plus palpable par les utilisateurs.

C’est ici qu’on va définir et développer les éléments suivants :

  • Stratégie éditoriale.
  • Charte éditoriale.
  • Planning éditorial.
  • Règles de la rédaction web.
  • Choix des mots clés, des territoires sémantiques.
  • Besoins des personas et les réponses à leur apporter.

 

Pilier SEO #4 : Pilier notoriété / popularité

C’est ici qu’on va définir et développer la stratégie à mettre en place d’acquisition de back links. Les techniques ont bien évolué depuis le début des années 2000. Aujourd’hui j’aurais tendance à vous conseiller fortement le link baiting (générer un contenu suffisamment de qualité – interviews, infographies par exemple – pour attirer des liens entrants). D’autres techniques existent :

Analyse des back links des concurrents. Annuaires de qualité. Articles invités. Echanges de liens. Liens dans les forums. Acheter un nom de domaine expiré. Réseaux de sites. Achat de liens (déconseillé par Google, à faire intelligemment). Commentaires de blogs. Faire appel à ses partenaires. Réseautage, networking.

 

Pilier SEO #5 : Pilier social (SMO)

C’est ici qu’on va définir et développer la stratégie à mettre en place pour asseoir sa visibilité sur les réseaux sociaux. Quels objectifs. Quels réseaux. Volumes de publications. Gestion des communautés. Publicités.

 

Pilier SEO #6 : Pilier UX Design

Le sixième et dernier pilier UX design est dépendant de tous les autres piliers.En effet :

L’UX design a besoin, pour être efficace d’une structure de site pérenne et seine.

L’UX design a besoin, pour être efficace de templates de pages bien construits, générateurs de trafic et de conversions.

L’UX design a besoin, pour être efficace d’un contenu éditorial qui apporte de la valeur ajoutée au lecteur, un contenu qui réponde à ses interrogations.

Ce contenu sera relayé sur les sites partenaires et les réseaux sociaux.

Avant de rentrer dans le détail, revenons déjà sur la définition de ce qu’est l’UX design. L’UX design, ou conception de l’expérience utilisateur, c’est offrir la bonne expérience à son utilisateur cible (c’est à dire le persona) en répondant efficacement à ses besoins et ses problématiques.

Ce qui implique en amont de connaitre sa cible, et surtout connaitre et comprendre ses besoins afin d’y répondre efficacement.

Il s’agit donc d’offrir des produits et des services adaptés à son persona, apporter du contenu de qualité, à jour et pertinent, offrir une navigation, un parcours, et des templates multi devices adaptés à ses besoins.

Proposer à ses utilisateurs de tester une nouvelle interface un nouveau produit ou service afin d’analyser son comportement et son utilisation et valider ou non la pertinence du produit.

C’est pourquoi il est important d’axer les optimisations sur le site et les interfaces sur deux points de vue : Le SEO, ainsi que la conception centrée utilisateur.

Ce sont deux approches différentes mais qui peuvent être tout à fait complémentaires et non dissociées. On peut améliorer l’efficacité d’une page sans casser / détériorer son SEO. Tout est une question de compromis.

Donc oui le pilier UX design s’avère décisif dans le développement du trafic et du volume de conversions. Et inversement l’UX design est détérioré si le contenu éditorial n’est pas de qualité suffisante, ou si le temps de chargement de pages s’avère trop long.

Oui ce pilier UX design est lui aussi très important dans la chaine des optimisations du référencement naturel.

L’optimisation de votre site selon les piliers mentionnés ci-dessus est intimement liée à l’actualité de votre site : les projets en  cours ou à venir, les problématiques et contraintes rencontrées.

Ainsi à chaque période de vie de votre site correspond un type de chantier spécifique.

Et vous ? Où en êtes-vous dans l’optimisation de votre site ?

 

Participez à notre formation Stratégie éditoriale gratuite !!

nvidal

Author nvidal

More posts by nvidal

Leave a Reply

Coaching et consulting SEO