Les 9 axes d’une navigation optimisée SEO et utilisateur

Mettre en place sur votre site une navigation optimisée SEO et pour les utilisateurs s’avère être une tâche ardue si vous ne vous y êtes pas préparé.e.s en amont.
La première erreur consiste à penser que la navigation doit d’abord être pensée pour les moteurs de recherche.
Et bien non, c’est comme pour la rédaction web, on rédige d’abord pour les utilisateurs, la navigation doit d’abord être pensée utilisateurs.
Ce sont ces utilisateurs qui vont générer du trafic et des conversions votre site. Afin de rendre leur expérience la plus positive possible, il faut une navigation qui serve à la fois les intérêts des moteurs de recherche et des utilisateurs, c’est possible, si si je vous jure ! 🙂
L’enjeu de cet article est donc de répondre à cette question : Comment mettre en place une navigation efficace et pertinente sur votre site ?

 

Alors découvrez les 9 axes d’une navigation optimisée SEO et utilisateur !!

 

navigation optimisée seo et user

navigation optimisée seo et user

Sommaire

  1. Qu’est-ce que la navigation sur un site web ?
  2. Les trois principes de navigation
  3. Éléments de navigation on-page
  4. Eléments de navigation on-site
  5. Retour d’expériences de Nicolas sur son blog
  6. Conclusion

Donc avant de rentrer dans le détail commençons par le commencement :

Qu’est-ce que la navigation sur un site web ?

 

La navigation sur votre site web correspond à la manière (et les méthodes utilisées) dont les différentes pages sont liées les unes avec les autres selon différents critères :

 

  • Les objectifs business, éditoriaux.
  • La profondeur de l’arborescence.
  • Les typologies de pages et de contenus (articles, guides pratiques, fiches conseils, catégories, interviews, sondages etc).
  • Les thématiques traitées (selon les contenus abordés sur votre site).
  • La définition du parcours utilisateur.

En effet, la navigation doit correspondre et s’adapter à la définition du parcours utilisateur que vous avez choisie par rapport à vos objectifs business et éditoriaux (cela va de paire avec la conception des landing pages et les appels à l’action que ce soit un téléchargement de livre blanc, une souscription à une offre ou un service, ou l’achat d’un e-book).

Cette navigation prend forme sur l’ensemble des pages de votre site via le header (ou menu), ainsi que le footer.

Mais elle prend également forme de manière plus spécifique dans le contenu des pages elles-mêmes, avec des liens internes vers des pages spécifiques, ou également des liens à facettes, pour générer un tri.

Le système de navigation se matérialise sous forme de liens.

La navigation optimisée SEO a pour objectif de faciliter la découverte des pages de votre site par les moteurs de recherche.

 

Alors question à 1000 € : Qu’est-ce qu’un lien optimisé pour le SEO ?

  • Il s’agit d’un lien au format html (ahref) dont le contenu de l’ancre (c’est à dire le texte de lien) correspond au contenu de la page de destination, et si possible en utilisant des mots clés recherchés par les internautes (choisis selon le volume de recherches généré).
  • Enfin, last but not least : le lien doit pointer vers une page ayant elle-même un objectif de référencement.

Cela vous parait évident, à lire comme ça, pourtant je vous assure que ça ne l’est pas pour tout le monde, loin de là.

 

Inversement qu’est-ce qu’un lien non optimisé pour le SEO ?

Il s’agit d’

  • Un lien dont le contenu ne correspond pas au contenu de la page de destination (ou du moins trop large ou générique par rapport à la page de destination).
  • Un lien pointant vers une page non SEO (dupliquée ou sans intérêt SEO).
  • Un lien non html, en javascript par exemple (caché efficacement – ou pas – pour les moteurs).

 

Deux types de navigation

 

On peut définir deux types de navigation :

 

  • Navigation primaire

Il s’agit de la navigation dite principale, sans laquelle il n’y aurait pas de liens sur le site. Elle est donc indispensable.

 

  • Navigation secondaire

Elle est alternative et complémentaire à la navigation principale dans le sens où elle sert d’optimisation à la navigation existante.

Sémantique utilisée

 

Avoir des liens sur une page c’est bien, avoir des liens utilisant une sémantique pertinente et contextualisée c’est mieux.

 

Qu’est-ce qu’une sémantique pertinente et contextualisée ?

 

A tous les niveaux de navigation, il convient d’avoir des textes de liens qui correspondent au contenu de la landing page.

Par exemple, ne pas utiliser « puériculture » alors que la landing page choisie parle de « assiettes enfant 3-5 ans ».

En parallèle il faut que la sémantique aide l’utilisateur à finaliser une interaction, et aide l’utilisateur à savoir vers quelle zone / page il va.

Par exemple le lien CGV doit pointer vers la page CGV (mêmes exemple avec : accueil, panier, mon compte, mentions légales,  confidentialité, cgu etc).

Autre exemple »Commencez l’étape 2 pour finaliser votre souscription à notre Assurance Auto » indique à l’utilisateur le chemin  qu’il reste à parcourir pour finaliser son interaction.

 

C’est là qu’intervient l’UX writing :

 

Aider l’utilisateur à initier / finaliser une interaction en utilisant une sémantique adaptée.

Les 3 niveaux de navigation

Il existe trois niveaux de navigation :

Axe #1 Navigation optimisée SEO : La navigation descendante

 

Par définition, il s’agit de descendre via le système de liens internes du niveau le plus haut de l’arborescence (c’est à dire la page d’accueil) jusqu’aux niveaux les plus bas de l’arborescence (pages articles et / ou pages produits).

Imaginons une arborescence simple :

Home page >> Catégorie >> Produit.

Depuis la page d’accueil on fait un lien vers chaque catégorie.

Au sein de chaque page catégorie, on fait un lien vers chaque page produit rattaché à cette catégorie.

Il s’agit du contexte de navigation descendante le plus simple.

Lorsque l’arborescence est trop profonde, ou du moins pas assez courte, il est possible de « tricher » : c’est à dire réduire artificiellement les niveaux de profondeur.

Comment faire ? En « sautant » un niveau de profondeur.

Par exemple dans une arborescence Catégorie > Sous-catégorie > Produit, on créera des liens depuis la catégorie vers les fiches produits.

Cela permet de simplifier et d’accélérer le crawl des moteurs vers les pages produits.

Ici je vous présente la théorie, dans la pratique, chaque site a son propre système de navigation descendante.

Axe #2 Navigation optimisée SEO : La navigation remontante

 

Par définition il s’agit de remonter via le système de liens internes du niveau le plus bas de l’arborescence vers le niveau le plus haut.

Le système le plus simple pour réaliser cette navigation remontante est d’utiliser le fil d’Ariane. (Voir explication plus bas sur le fil d’Ariane).

Il est simple car il est automatisé. Il est possible bien sûr de réaliser ce système de navigation remontante « manuellement » dans le contenu des pages mais cela demande plus de travail de préparation et doit répondre à un objectif précis.

Axe #3 Navigation optimisée SEO : La navigation transverse

 

Il s’agit d’intégrer des liens vers des pages du même niveau de profondeur.

Typiquement, sur les pages produits, on intègre des liens vers d’autres pages produits (manuellement ou de manière automatisée).

Sur une page article, on propose des liens vers d’autres pages articles.

Deux objectifs à cette navigation transverse :

Faciliter le crawl des robots des moteurs sur les pages profondes (là où les moteurs iront moins souvent).

Permettre aux utilisateurs de poursuivre leur navigation sur votre site et donc ainsi « consommer » des pages vues.

 

Effet collatéral

 

Parfois il peut arriver (suite à des bugs techniques, des erreurs ou des oublis) qu’une page ne soit pas plus linkée depuis aucune page du site. Elle est donc orpheline, et cela malgré toutes les optimisations de maillage de liens internes. Cela vous est peut-être arrivé, ou peu-être est-ce votre cas, sans que vous le sachiez.

Eléments de navigation on-page

 

Voici ci-dessous, les éléments présents sur vos pages web permettant une navigation optimisée SEO. Ils peuvent varier selon les typologies de pages concernées (catégories, articles, produits, guides etcetera).

Axe #4 Navigation optimisée SEO : Le fil d’Ariane (ou chemin de fer)

 

On en parlait plus haut au niveau de la navigation remontante. Le fil d’Ariane, ou chemin de fer est un élément assez classique sur vos pages web.

Quelque soit le niveau de profondeur, il est affiché (souvent affiché au-dessus du h1).

Voici ci-dessous deux exemples de fil d’Ariane :

Exemple 1 : Accueil > [Univers] > [Catégorie] > [Sous-catégorie] > [Produit].

Exemple 2 : Accueil > [Catégorie] > [Article].

 

Ce fil d’Ariane a deux fonctions :

  • Permettre le crawl remontant des moteurs des pages profondes jusqu’à la page d’accueil.
  • Indiquer aux utilisateurs le positionnement de la page dans l’arborescence de votre site. De fait il indique le niveau de profondeur de la page, mais sans prendre en compte (ce n’est pas son rôle, en tout cas pas son rôle primaire) le contexte de navigation de l’utilisateur, c’est ce qui lui est reproché.

Ainsi ajouter les liens vers les pages correspondant au contexte de navigation est tout à fait possible. On parle alors de parcours contextualisé selon là où je suis (utile en ergonomie).

Cette navigation contextualisée peut être définie en amont selon par exemple la proximité sémantique de deux pages, et / ou carrément en javascript côté client en affichant les liens vers les deux pages vues précédemment.

Disons que je suis sur la page « Maladies de peau du chat » et que juste avant j’ai visité les pages « Perte d’appétit chat » et « dépression chat ».

Sur ma page « Maladies de peau du chat », je vais avoir comme fil d’Ariane :

Accueil > Santé du chat > Maladies du chat > Maladies de peau du chat

 

Comme navigation contextualisée, j’aurai deux liens vers les pages : « Perte d’appétit chat » et « dépression chat ».

 

Enfin, il est possible d’ajouter le microdata breadcrumb list au fil d’Ariane.

 

Axe #5 Navigation optimisée SEO : Blocs de liens

 

Selon les typologies de pages, et leurs objectifs, il est possible, même recommandé, d’intégrer un bloc de liens pointant vers des pages de votre site selon un contexte et une sémantique précise.

Je précise un point important : Il ne s’agit pas de liens déjà présents dans le contenu de la page, mais de liens « en complément », servant de navigation alternative et complémentaire.

  • Les fiches produits :
    • Il s’agira par exemple de liens vers des produits connexes / similaires / complémentaires.
  • Les articles :
    • Il s’agira par exemple de liens vers des articles connexes / similaires / complémentaires.
  • Les pages listes d’articles ou produits :
    • Il s’agira par exemple de produits ou articles connexes et complémentaires à ceux déjà affichés sur la page.

A noter que sur les sites à forte volumétrie, il est indispensable d’automatiser / industrialiser ce process de maillage de liens interne.

 

Axe #6 Navigation optimisée SEO : Navigation à facette / Système de filtre

 

Source Image : Deux.io.

Sur les pages listes des sites e-commerce, on trouve des blocs de liens permettant d’affiner sa recherche en filtrant par exemple par : Couleur. Taille. Prix. Marque. Fabricant. Revendeur.

L’utilisateur peut naviguer sur la page et personnaliser sa recherche selon ses souhaits. A son niveau, malgré le système de filtre, son expérience reste la même. Attention toutefois, le système de tri peut générer des pages sans résultats selon le volume de produits disponibles en base.

D’un point de vue expérience utilisateur ce système de navigation s’il est bien construit et renvoie des résultats pertinents peut être très positif.

Côté SEO ce système de filtre peut générer de la duplication de contenu, c’est à dire des url à la volée (avec des variables) qui n’auront pas d’intérêt à être indexées.

Tout simplement parce que le contenu des résultats sera très peu (voir pas) différent d’une page à une autre.

Exemple : Pantalon homme 45€, pantalon homme vert en velour 36€.

Pour faire (très) simple, on va donc chercher à limiter le volume de pages qui pourront être identifiées par Google, crawlées et indexées, en ouvrant à l’indexation uniquement les pages souhaitées tout en bloquant au crawl les url dupliquées. C’est un travail minutieux qui demande du temps.

Toutefois, cette considération sur l’indexation ou non des pages n’est pas aussi binaire que ça. Tout dépend aussi de l’expérience vécue par l’utilisateur sur ces pages filtres et le volume de conversions générées.

Par exemple la page « pantalon jaune homme Uniqlo » générée par le système de filtre sera traitée comme non indexable car trop précise et en duplication avec d’autres pages. Toutefois, elle peut générer des conversions en ayant un taux de conversions intéressant. Cette page sera donc intéressante pour le business du site, elle aura donc peut-être intérêt à apparaitre dans l’index de Google.

L’indexation de ce type de page est à voir au cas par cas selon la structure et l’environnement du site.

Dans certains cas de figure et selon un contexte particulier, les navigations par filtres et par catégories se mélangent.

Deux points à prendre en compte :

  • Ouvrir de manière contrôlée à l’indexation certaines pages filtres (selon l’intérêt de la requête et le volume de recherche associé).
  • Eviter l’utilisation de variables dans les url (ou du moins gérer en amont le non crawl et la non indexation automatique de ces pages).

ET enfin dernier point, en terme de gestion des filtres, faites attention lors de l’utilisation de cms type prestashop ou magento qui en cas de « mauvaise » gestion peuvent dégrader fortement votre SEO.

 

Eléments de navigation on-site

 

 

Voici ci-dessous, les éléments présents sur l’ensemble de votre site nécessaires pour avoir une navigation optimisée SEO.

 

Axe #7 Navigation optimisée SEO : Gestion du menu

 

Il est la représentation graphique de l’arborescence du site : Découvrez comment réaliser une arborescence SEO-friendly et user-friendly.

Selon les objectifs de votre menu, celui-ci peut donner aux premiers niveaux de l’arborescence : c’est à dire les catégories et sous-catégories (pages univers également si vous en avez).

Le menu sert de moyen de navigation principal du site (à noter qu’il peut être remplacé par un champ de recherche selon justement les modes de navigation de vos utilisateurs cibles). On peut aussi avoir ET le menu ET le champ de recherche.

Le menu doit être facile à utiliser, clair, précis, et surtout il doit correspondre au niveau de compréhension de l’utilisateur cible. On parle alors d’une architecture de l’information efficace et pertinente qui corresponde aux besoins de l’utilisateur.

Si vous avez besoin de prendre de la hauteur par rapport à la structure de votre site, son arborescence ou tout simplement faire un audit dessus, je vous recommande très chaudement d’utiliser Screaming Frog.

A noter enfin qu’au niveau de la conception du menu, il faut éviter d’afficher plus de 6 points d’entrée pour éviter de perdre l’utilisateur avec une profusion de choix trop importante (Axe d’optimisation ergonomique).

Axe #8 Navigation optimisée SEO : Footer

 

Celui-ci est par définition positionné en pied de page, tout en bas de page donc, dans ce qu’on appelle la zone froide de la page. Il n’a pas d’intérêt à être un doublon du header mais plutôt à afficher des liens « secondaires », tels que : Mentions légales. CGV. CGU. Confidentialité. Contact. Recrutement.

Si le contexte de la page le permet, on peut s’en servir pour afficher des liens de navigation vers des pages connexes, complémentaires.

 

Axe #9 Navigation optimisée SEO : Moteur de recherche interne

 

Qu’est-ce que le moteur de recherche interne ?

 

Il s’agit d’un champ de recherche au-dessus du menu ou remplaçant le menu. L’utilisateur y tape sa requête. Sa requête abouti à une liste de résultats, affichant les résultats les plus pertinents pour sa recherche (la qualité et la pertinence des réponses du moteur interne influent directement sur l’expérience vécue par l’utilisateur).

Le template de la liste de résultats devra correspondre au template des pages listes classiques.

 

Qualité et pertinence des résultats

 

Les résultats affichés (le mode de filtre opéré en base de données doit être efficace et répondre au contexte du site) doivent correspondre à la recherche de l’utilisateur.

Il vaut mieux ne pas avoir de champ de recherche plutôt qu’un champ de recherche déceptif et inefficace.

 

Pourquoi utiliser un moteur de recherche interne

 

Permettre à l’utilisateur d’effectuer une recherche et trouver l’information cherchée.

Afin d’éviter la duplication de contenu massive à cause du moteur de recherche interne on rend non crawlable et non indexable par défaut les url résultats de recherche.

 

Fonctionnement du moteur

 

Avant d’activer le moteur de recherche interne, il conviendra de :

Définir les fonctionnalités du moteur.

La sémantique : singulier, pluriel, fautes d’orthographe.

Eléments pris en compte lors de la recherche en base de données : Titre, contenu, liens etc.

 

Retour d’expérience : Et toi Nicolas, comment gères tu la navigation sur ton blog ?

 

Ai-je une navigation optimisée SEO ? Je dirais que ma navigation est à la fois classique et efficace dans le sens SEO du terme.

J’utilise des catégories pour mes articles de blog.

Au sein des articles j’ai des blocs de liens vers d’autres articles.

En parallèle, j’intègre des liens au sein du contenu des articles vers des articles et / ou des pages du blog.

J’utilise un menu pointant vers les zones « chaudes » de mon blog.

J’utilise un footer pour placer les liens vers les pages dites « secondaires », telles que mentions légales, à propos etc.

J’ai écrit mes articles une première fois et en ce moment je les retouche tous un par un.

Bref, je pense que j’utilise une structure de site assez classique, sans erreurs ni 404, et avec un temps de chargement plutôt correct.

 

Non ce n’est pas l’organisation des contenus qui pose problème, ma difficulté a plutôt été de « trouver ma voie », trouver et proposer une offre de service qui me convienne et surtout qui ait du sens pour moi (oui je suis en quête perpétuelle de sens).

Maintenant j’avance bien plus sereinement sur ma rédaction de contenus et sur mes offres de coaching et de formations personnalisées.

 

Conclusion : Alors au final comment mettre en place une navigation optimisée SEO ?

 

Comme vous avez pu le constater tout au long de cet article, mettre en place une navigation optimisée SEO demande du temps et de la réflexion en amont.

Je dirais que l’arborescence et la navigation se préparent et s’organisent en parallèle puisque ces deux axes sont intimement liés, et complémentaires.

Voici donc ci-dessous le récapitulatif des points à prendre en compte lors de la construction de la navigation optimisée SEO :

  • La navigation doit être à la fois descendante, remontante et transverse.
  • La sémantique utilisée dans les ancres de liens doit correspondre au contenu de la page de destination et en même temps aider l’utilisateur à finaliser une interaction.
  • N’hésitez pas à utiliser les moyens mis à votre disposition pour créer une navigation optimisée SEO :
    • Le fil d’Ariane.
    • Les blocs de liens au sein des pages.
    • Le système de facetting (plutôt adapté pour les pages listes, à manier avec précaution pour le SEO).
    • Le menu et / ou le moteur de recherche interne.
    • Le footer.

Voilà, j’espère que vous y voyez plus clair sur la manière de mettre en place votre navigation optimisée pour le référencement et pour les utilisateurs.

Alors je lance un sondage : Comment avez-vous mis en place ou êtes en train de mettre en place votre système de navigation ?

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à partager et / ou à commenter.

Si vous avez la moindre question, contactez moi sur nvidalseo@gmail.com.

Merci 🙂

 

nvidal

Author nvidal

Nicolas Vidal est coach et formateur SEO (référencement naturel) depuis 15 ans. Il vous propose une double approche pour apprendre à gérer votre SEO, double approche théorique et pratique, généraliste et axée sur vos problématiques. Par le biais d'une formation SEO complète et de cours d'initiation en e-learning sur le SEO, SEA, rédaction web, et d'exercices pratiques pour apprendre à gérer votre référencement. Par le biais de séances de coaching individuelles 100% axées sur vos problématiques.

More posts by nvidal

Leave a Reply

Coaching et consulting SEO