Comment indexer une page web ? Guide et explications

Auteur : ⭐ Nicolas Vidal ⭐

Table des matières

comment indexer une page web

Comment indexer une page web ? Comment connaitre les bons réflexes et les bonnes pratiques à activer ?

Le protocole d’indexation à suivre n’est pas compliqué au final, mais les erreurs de gestion sont nombreuses et peuvent porter préjudice à votre référencement. C’est principalement sur ces erreurs que nous allons revenir.

Retour sur les étapes à suivre, les bonnes pratiques, les méthodes à appliquer.

Objectif : Générer du trafic et des interactions depuis Google sur des requêtes stratégiques pour notre business.

Vous êtes prêt.e.s ? C’est parti !

 

Retour aux bases : Qu’est-ce que cela signifie indexer une page web ?

 

Il s’agit de faire en sorte que Google identifie la page ou les pages web souhaitées, et la crawle (= analyse).

S’il la trouve pertinente et créatrice de valeur pour l’utilisateur cible, il va l’indexer. C’est à dire qu’elle sera dans l’index de Google.

Si, au contraire, il considère que ladite page est pauvre en contenu ou n’apporte pas suffisamment de valeur et / ou est en duplication avec une autre page, il risque certainement de ne pas l’indexer.

J’ai eu le cas récemment d’un site de plus de 50 000 pages très fortement en doublon d’un autre site.

La réaction de Google a été très claire, il a à peine indexé une dizaine de pages de ce nouveau site.

Pourquoi ? il a considéré que les pages disponibles présentaient un contenu très proche du site originel.

 

Et maintenant que la page est indexée ?

Le travail n’est pas fini. C’est bien d’avoir une page dans l’index Google, mais quel est l’intérêt si elle ne génère pas de trafic depuis les listes Google.

C’est pourquoi, on parle de positionner une page web sur une requête tapée par l’internaute et qui correspond au champ sémantique traité par la page.

D’où l’intérêt immense de faire matcher le champ s”mantique de la page avec les recherches des internautes et l’intention de l’utilisateur derrière une requête.

On cherche donc à ce que Google positionne la page web sur une requête intéressante pour notre activité, notre secteur, produits et services.

Mais avant toute chose, il faut d’abord que ladite page soit indexée.

 

Indexer une page web : Les points d’attention on-page

 

Quels sont les réflexes on-page à avoir pour indexer une page web ?

Voir le dossier sur les critères SEO on-page.

 

Vérifier que la page à optimiser est rendue indexable avec la balise index

 

Cela signifie que la page concernée doit comporter les bons paramètres d’indexation.

La balise index autorise l’indexation (à contrario la balise noindex n’autorise pas l’indexation).

 

Balise index :

Soit il faut la présence de la balise index (pour rappel elle doit être dans la section <head> de votre page).

<meta name=”robots” content=”index,follow”>

Si il n’y a pas de présence de balise index, ce n’est pas grave du tout, Google et autres moteurs considèrent pas défaut dans ce cas que la page est indexable.

L’élément follow indique que les liens qui pointent vers votre page peuvent être suivis par les robots des moteurs (cf la récente évolution sur le follow : désormais un lien en nofollow peut tout de même être suivi par les moteurs. Attention donc à la manière d’insérer les liens sur vos pages : faites attention qu’ils aient tous la même la même règle de suivi ou non suivi. Exemple de deux liens vers la page toto.html. L’un est en follow, on dit Dofollow, l’autre est en nofollow. Malgré la présence du nofollow la page de destination pourra être crawlée par les moteurs).

Attention bien évidemment à ne pas mettre la balise noindex qui aura pour effet de ne pas rendre votre page indexable : effet indésirable garanti.

<meta name=”robots” content=”noindex,nofollow”>

 

Vérifier que la page à optimiser est rendue indexable avec la balise rel canonical

 

La balise rel canonical indique aux moteurs quelle est la page de référence à prendre en compte. Par exemple en cas de duplication, on intègre la balise rel canonical pointant vers la page de référence (à indexer donc).

Todo : Vérifier que la page à optimiser comporte une balise rel canonical en “self referencing”.

Cela signifie que la balise rel canonical pointe en boucle vers la page elle-même.

Par exemple sur la page https://ateliers-digitaux.com/foire-aux-questions/ la balise rel canonical va pointer sur la page foire aux questions elle-même.

<linkrel=”canonicalhref=”https://ateliers-digitaux.com/foire-aux-questions/”/>

A noter que si il n’y a pas d’indication de rel canonical, ce n’est pas grave. Les moteurs vont considérer par défaut que la page est donc canonique.

 

Quelques mises à jour sur la balise meta robots max snippet

 

La balise meta robots est complétée depuis quelques mois déjà par de nouveaux indices.

Voici le format standard de la balise méta robots telle qu’on peut la voir désormais.

<meta name=”robots” content=”max-snippet:-1, max-image-preview:large, max-video-preview:-1″/>

content=”max-snippet:[chiffre]” : Indique la taille maximum du texte affiché.

content=”max-video-preview:[chiffre]” : Indique la durée d’une preview d’une vidéo.

content=”max-image-preview:[paramètre]” : Indique la taille de l’image affichée.

 

Vérifier que la page à optimiser est rendue indexable grâce au code réponse 200

 

Le code réponse 200 signifie que le serveur renvoie correctement la page au navigateur. Cela signifie qu’elle est tout à fait disposée à être suivie et indexée par les moteurs de recherche.

Faites donc attention à ce que votre page ne soit pas en redirection 301 ou en 404, ou même en 410.

Pour connaitre le code réponse de plusieurs pages en même temps on peut utiliser Screaming Frog.

indexation de page web : attention au code réponse

 

Vérifier que la page à optimiser est rendue indexable car non renseignée dans le fichier robots.txt

 

Le fichier robots.txt a pour objectif de lister les url et variables d’url qui ne doivent pas être crawlées par les moteurs.

Si votre url apparait d’une manière ou d’une autre (entière ou en variable) dans le robots.txt, votre page risquera donc de ne pas être indexée.

Todo : Vérifiez donc le contenu de votre fichier robots.txt.

Todo : Vérifier également que le fichier réponde correctement en 200, sinon il ne sera pas utilisable par les moteurs de recherche, voire même pourra avoir une répercussion négative sur l’indexation du site.

Voir le dossier sur le fichier robots.txt.

 

Vérifier que la page à optimiser peut être suivie par les moteurs grâce à un temps de chargement acceptable

 

Je ne me répéterai jamais assez : le temps de chargement est un élément hyper important pour le bon référencement de vos pages, encore plus avec la notion de signaux web essentiels et de “Page Experience”.

Découvrez notre guide sur le temps de chargement de pages.

temps de chargement de page web et signaux web essentiels

 

Vérifier que la page à optimiser présente un affichage mobile sans bug

 

A l’heure du mobile index first il est hyper important de permettre à vos pages de s’afficher correctement sur mobile.

Regardez les règles d’ergonomie mobile.

indexer une page web : attention à l'affichage mobile

 

Vérifier que la page à optimiser soit bien accessible depuis d’autres pages de votre site

 

Il est essentiel que les robots des moteurs puissent trouver votre page facilement, car sinon… ils ne l’indexeront pas.

Donc faites bien attention à générer des liens depuis des pages importantes.

Faites attention également au texte de lien (=ancre de lien) utilisé : il doit correspondre au contenu de la page de destination.

Dossier : Rendre votre SEO friendly.

Dossier : Réaliser un audit SEO complet de votre site.

 

Vérifier que la page à optimiser présente les autres optimisations SEO nécessaires

 

indexer une page web : attention aux balises hn

 

Les optimisations SEO on-page “classiques”, à savoir :

  • Balise title.
  • Balise description.
  • Balise H1.
  • Balises H2 et H3.
  • Fil d’Ariane.
  • Attributs alt.
  • Microdata (Rich snippets disponibles sur http://schema.org).
  • Contenu éditorial.
  • Header / footer.
  • Chapô.

Découvrez notre article sur la manière d’optimiser vos templates de pages pour le référencement.

Découvrir le dossier sur le maillage interne.

indexer une page web : attention aux attributs alt

 

Valeur du contenu éditorial + richesse sémantique

 

On peut faire les pages les plus belles du monde, des pages bien construites, parfaitement intégrées dans la structure du site si lesdites pages présentent un contenu éditorial sans valeur ajoutée et un champ sémantique peu développé, sans considération pour ce que le lecteur va lire, cela ne servira pas à grand chose.

Qu’appelle-t-on un contenu éditorial qui apporte de la valeur ?

Un contenu bien écrit, à jour, complet et exhaustif, sans erreurs, ni faute d’orthographe, de grammaire ou de conjugaison.

Un contenu qui répond aux interrogations des utilisateurs, à leurs besoins et contraintes.

Un contenu qui affiche un champ sémantique large.

Un contenu qui soit avant tout écrit pour les utilisateurs cibles et non pour les moteurs de recherche.

Découvrez les règles de la rédaction SEO.

Découvrez comment définir votre stratégie éditoriale.

Et le planning éditorial, on en parle ?

Le pouvoir des histoires et des mots : Plus que du storytelling, toucher les utilisateurs par les émotions, raconter des histoires.

Retour sur la philosophie du slow content.

 

Et après ? Chercher à comprendre les éventuels points de blocage

 

Si vous avez respecté l’ensemble des consignes listées ci-dessus, il n’y a aucune raison que votre page ne soit indexée.

La seule raison serait que votre site soit rendu non indexable ou connaisse des soucis d’indexation.

Auquel cas, le problème viendrait du contexte autour de la page, et non la page elle-même.

Dans ce cas, il faut régler le problème à la racine, et comprendre pourquoi votre site n’est pas indexé.

Enfin si votre page n’est pas indexée alors que votre site ne présente pas de problème d’indexation, vous pouvez regarder de plus près ce qu’il se passe dans la Search Console.

Quoi qu’il arrive, il y a des solutions et des réponses aux problèmes en question.

Parfois, il s’agit d’un oubli, ou d’une erreur facilement réparable. Parfois, le problème est plus profond, plus complexe.

Si le souci d’indexation se pose au delà d’une seule page, il faut regarder le site dans sa globalité : en terme de structure, de contenus éditoriaux, de ciblage géographique, de langue utilisée dans le contenu éditorial.

Parmi les autres points d’attention sur lesquels se concentrer :

L’affichage mobile et les règles d’ergonomie mobile.

L’art de créer de l’engagement utilisateur.

Rendre votre site utile.

Mai aussi et surtout…

Penser à la pertinence de l’arborescence dans le contexte d’utilisation de l’internaute et la pertinence de l’architecture de l’information selon les besoins de l’utilisateur cible.

 

Indexer une page web : Les points d’attention sur la Search Console

 

Inspection de l’url

 

Sur la Search Console, il y a une fonction “Inspection de l’url”, qui vous permet de soumettre l’url de votre page, qu’elle soit déjà indexée ou non.

La Search Console va analyser la page. C’est un moyen très rapide de soumettre votre page à l’indexation, si les robots des moteurs ne viennent pas très souvent sur votre site.

Si les robots viennent fréquemment, il y a peu de chances que votre page ne soit pas déjà prise en compte par les moteurs.

Si vous soumettez une page déjà indexée, la mention “Page déjà indexée” apparait sur la Search Console.

Découvrez notre guide sur la Search Console.

 

Sitemap

 

N’oubliez pas de mettre à jour votre sitemap en ajoutant les nouvelles pages.

Avec la Search Console vous saurez tout de suite si votre page est indexée ou non.

Découvrez notre guide sur la manière de rendre votre structure SEO-friendly.

 

Test sur l’index Google

 

Une manière extrêmement simple pour savoir si votre page est indexée sur Google, c’est tout simplement de soumettre l’url correspondante dans la barre de recherche Google. Le résultat est clair, sans détour. Vous avez même l’information concernant la date de de mise en cache : c’est à dire la date de dernière analyse de la page par les moteurs.

 

Indexer une page web : Monitoring des performances et suivi des kpi SEO

 

Une fois que votre page est indexée, il est intéressant de voir comment elle performe :

 

Via la Search Console

 

Fait-elle partie des pages qui génère le plus de trafic depuis les moteurs ?

Sur WordPress vous pouvez aussi avoir l’information de trafic généré avec le plugin Google Kit qui vous indique les clics et sessions générées.

 

Via un outil de test de positionnement tel que ranks.fr, yooda cloud, monitorank

 

Vous avez orienté votre page sur un sujet spécifique, ce sujet peut être utilisé en mot clé.

Pour vérifier le rendu de votre travail, n’hésitez pas à utiliser un outil tel que monitorank pour savoir si votre page se positionne correctement sur la requête visée.

 

Sur Analytics

 

Regardez le trafic généré par votre page au global. Regardez ensuite par source de trafic (SEO, emailing, réseaux sociaux, etc).

Découvrez notre guide sur les KPI SEO à suivre.

 

Conclusion

Indexer une page web requiert de la méthode et l’application de bonnes pratiques.

Lorsque vous concevez vos pages, pensez toujours à l’utilisateur final. Ne pensez pas vos contenus uniquement dans une perspective SEO. Ce ne sont pas les moteurs qui vont générer vos interactions.

Ce sont les erreurs faites sur votre site qui peuvent vous coûter des points sur votre référencement, alors que finalement le protocole d’indexation n’est pas si compliqué que ça.

Si je dois résumer, je dirais :

  • Faites attention que vos pages soient SEO-friendly.
  • Faites attention que votre page soit bien intégrée dans la structure de votre site et linkée depuis des pages de la même thématique / même univers.
  • Veillez à ce que le contenu de votre page apporte une vraie valeur ajoutée à vos utilisateurs.
  • Soumettez votre à l’outil d’analyse de la Search Console qui réindexera votre page (utile seulement si vous avez effectué des modifications dessus).
  • Utilisez un outil de test de positionnement tel que Monitorank pour vérifier si votre page se positionne sur une requête importante en lien avec le contenu qu’elle propose.

 

D'autres sujets à découvrir

Gagnez en autonomie sur votre SEO grâce aux 4 classes virtuelles SEO découvertes de Nicolas

Gagnez en autonomie sur votre SEO grâce à la masterclass SEO (10 classes virtuelles + coaching à la carte) de Nicolas