Conseils sur le développement personnel de l'entrepreneur

Qu’est-ce que le mindset gagnant de l’entrepreneur ? Comment le cultiver ?

By 17 novembre 2020 No Comments
minset gagnant

On le dit souvent, être entrepreneur c’est se lancer dans un marathon sans fin.
 
 Je ne peux qu’acquiescer.
 
Pour autant, faire un marathon demande de la préparation certes, mais demande aussi et surtout un mindset d’acier, un minset gagnant.
 
Sans ce mindset de winner (comprendre état d’esprit), n’espérez pas aller très loin.
 
Au contraire, pour réussir votre vie entrepreneuriale, passez du temps à entretenir, développer, aiguiser votre état d’esprit pour dépasser votre plafond de verre et aller encore plus loin.
 
Comment faire ? C’est ce que nous allons voir ci-dessous. C’est parti !

 

Voici quelques unes des recettes magiques pour atteindre ce mindset gagnant !

 

L’entrepreneur successful n’a pas forcément un QI de 150, mais a su développer des qualités et cultiver de bons réflexes pour devenir l’entrepreneur qu’il est aujourd’hui.

Voyons comment il peut vous servir de source d’inspiration.

 

 

L’entrepreneur qui réussi, agit : Il est dans l’action.

 

Il aime / il a besoin de transformer ses idées en actions. Inutile de réfléchir pendant 3 ans sur votre projet, jetez vous à l’eau, confrontez vous à la réalité de votre marché.

Peut-être que si vous procrastinez c’est que vous n’êtes pas aligné.e avec vos valeurs, dans ce cas, arrêtez vous, et et faites un point avec vous même, en toute transparence et honnêteté intellectuelle : qu’est ce qui vous bloque ?

 

L’entrepreneur qui possède en lui le mindset gagnant trouve toujours la solution à un problème.

 

Il ruse, trouve le moyen de faire autrement. Sans passer un temps infini dessus.

 

L’entrepreneur successful sait faire passer les messages.

 

Il a le don de dire les bons mots aux bonnes personnes au bon moment.

 

Il sort de sa zone de confort.

 

Il sait se faire violence pour faire des choses qu’il n’aime pas et / ou ne sait pas faire. Il ose, prend des risques.Tout en externalisant ce sur quoi il a peu de valeur ajoutée. Car il a compris qu’il devait se concentrer ce sur quoi il avait le plus de valeur à apporter.

 

L’entrepreneur en réussite est proactif.

 

Il met de l’énergie dans ce qu’il entreprend. Il se fixe des objectifs. Et toutes ses actions lui permettent de réaliser ses objectifs.
Il cherche à améliorer en continu l’existant.

 

Il vit son projet. En pleine conscience.

 

Il l’a dans les tripes. Toute son énergie est orientée vers la réalisation de son objectif.

 

L’entrepreneur qui veut réussir est réactif.

 

Il n’attend pas qu’un problème se résolve tout seul. Il va mettre tout en oeuvre pour résoudre son problème.

 

L’entrepreneur successful a un haut niveau de conscience.

 

Cela ne veut pas dire qu’il est prétentieux. Cela signifie qu’il a suffisamment conscience de lui-même pour réaliser sont projet.

 

L’état d’esprit gagnant nécessite de savoir faire preuve d’humilité.

 

L’entrepreneur sait ce qu’il sait, mais aussi ce qu’il ne sait pas. Et sait respecter ceux qui ont les connaissances et compétences qu’il n’a pas. Il sait s’accompagner de ces gens qui peuvent l’aider à franchir une nouvelle étape.
En parallèle, il est fier de son projet et il y croit.

 

Avoir le bon mindset consiste aussi à savoir se remettre en cause.

 

L’entrepreneur sait réorienter le gouvernail en permanence.

Votre projet évolue en permanence. C’est ce que j’ai fini par comprendre il y a peu de temps, rien n’est figé. D’un côté c’est rassurant, d’un autre cela signifie qu’il faut toujours travailler pour réorienter sa stratégie.

 

Parce que l’entrepreneuriat est un marathon sans fin, il faut savoir fêter les petites victoires du quotidien.

 

L’entrepreneur sait qu’il est important de se satisfaire des petites victoires, même les plus insignifiantes, car elles font du bien au moral.

 

Avancer avec succès consiste aussi à savoir se fixer des objectifs en permanence.

 

Toujours avoir un objectif en vue. Pour donner du sens à ce qu’on fait.

 

Être successful nécessite de savoir capitaliser sur soi-même. Notamment en gardant en tête qu’une bonne hygiène de vie est essentielle pour rester en alerte.

 

Peut-être même qu’il connait le développement personnel, et l’art de devenir une meilleure version de lui-même.

 

L’entrepreneur successful sait faire des poses.

 

Il s’investit mais ne se sur-investit pas.

 

Il sait s’entourer. Des bonnes personnes. Qui peuvent lui apporter des connaissances et / ou un savoir-faire qu’il n’a pas encore.

 

D’où l’intérêt pour l’entrepreneur de se focaliser ce sur quoi il a le plus de forces, et délaisser ce sur quoi il n’a pas ou peu d’impact.

 

Savoir que se planter fait partie du chemin.

 

L’entrepreneur fait preuve de résilience au quotidien. L’échec est une étape, pas la fin.

 

Connaitre son rythme et le respecter. Quitte à passer pour un relou.

 

Si vous avez besoin de dormir parce que demain vous devez être à fond pour finir votre landing page, couchez vous tôt. Ce n’est pas la fin du monde si vous vous éclipsez plus tôt que les copains.

 

Avoir la vision de son projet en ligne de mire en permanence et orienter toutes ses actions vers la réalisation de son projet.

 

Votre projet, c’est votre bébé, vous capitalisez à fond dessus.

 

Savoir gérer ses finances.

 

Savoir investir au bon endroit, tout en étant vigilant sur les autres dépenses moins stratégiques.

 

Être aligné entre ses compétences, ce qu’il veut faire, et les besoins de son marché.

 

C’est comme ça que vous vous sentirez bien dans votre projet : ce que vous voulez faire correspond à vos valeurs, à vos compétences, au sens que vous voulez donner à votre action et enfin aux besoins du marché.

 

Être passionné.

 

J’y reviens plus bas.

 

Être capable de se poser les bonnes questions, de se remettre en question, est auto-critique envers lui-même.

 

Être bienveillant envers soi, et en même temps vigilant, toujours surveiller que la direction prise correspond au cap fixé en amont.

 

Savoir identifier les besoins de son utilisateur cible et proposer le bon produit ou le bon service correspondant.

 

C’est le marché qui vous dira si vous avez bien ciblé votre offre, pas vous. Ne l’oubliez pas.

 

Je garde le meilleur pour la fin, peut-être même le plus important :

 

Prendre du plaisir dans son activité, aimer ce qu’on fait.

 

Parce qu’on y trouve du sens, et qu’on sait qu’on impacte positivement notre utilisateur cible.