Conseils UX design & ergonomie web et mobile

Créer de l’engagement utilisateur, c’est d’abord penser d’abord utilisateur

By 17 septembre 2020 No Comments

Afin de créer de l’engagement utilisateur (autour de votre marque, de vos produits ou services, de votre site), le trafic sur vos pages web ne suffit pas, il faut quelques ingrédients essentiels.

Mais au fait, qu’est-ce que c’est l’engagement utilisateur ?

Quels sont donc ces ingrédients ? A quoi sert-il ? Pour quels objectifs ? Quels sont les KPI à suivre ?

Pour avoir les réponses suivez le guide !

 

Sommaire

 

  • Que signifie engagement utilisateur ? A quoi sert-il et pourquoi est-il essentiel pour votre business ?
  • Astuce engagement utilisateur #1 : Ayez des objectifs bien définis.
  • Astuce engagement utilisateur #2 : Investissez sur le contenu de qualité.
  • Astuce engagement utilisateur #3 : Cohérence et pertinence de l’ensemble, votre sincérité et vos valeurs.
  • Astuce engagement utilisateur #4 : Axez la réflexion sur la proposition de valeur.
  • Développez l’engagement utilisateur #5 : Investissez sur les axes techniques et ergonomiques.
  • Pour plus d’engagement utilisateur, investissez sur l’organisation et thématisation des contenus selon le contexte d’utilisation de vos utilisateurs cibles.
  • Besoin de plus d’engagement ? Pensez à votre image de marque.
  • Astuce engagement utilisateur #8 : Développez la visibilité de votre site sur le web.
  • Perdurez le développement de l’engagement utilisateur sur d’autres supports de communication.
  • Conclusion.

 

Que signifie engagement utilisateur ? A quoi sert-il et pourquoi est-il essentiel pour votre business ?

 

L’engagement utilisateur se défini comme “toute interaction entre vos utilisateurs cibles et votre blog / site”.

L’engagement de vos utilisateurs se mesure selon vos objectifs business et selon les KPI (indicateurs clés) que vous avez définis en amont.

Par exemple il peut s’agir de (un ou plusieurs indicateurs à la fois) :

  • Taux de rebond (% d’utilisateurs ayant quitté la page).
  • Taux de nouveaux utilisateurs.
  • Nombre de pages vues par session.
  • Temps passé par page.
  • Nombre d’inscriptions à un webinaire.
  • Nombre d’inscriptions à une newsletter.
  • Nombre de téléchargements d’un livre blanc / e-book.
  • Nombre de leads pour un produit ou un service.
  • Nombre de commentaires laissés.
  • Nombre de likes et de partages.

La liste n’est pas exhaustive.

Voir l’article sur les KPI SEO.

 

Bref, il y a autant d’indicateurs de performance que d’objectifs business, que de types de sites (e-commerce, média, etc).

L’engagement est stratégique. En effet, pas d’interactions sur votre site = pas de business.

A noter qu’il existe trois types d’engagement :

  • Engagement simple : Intérêt pour un site, une marque.
  • Engagement pour l’achat : Intérêt pour un produit ou un service.
  • Engagement viral : Il s’agit des prospects qui sont devenus des consommateurs et qui communiquent sur le site / marque. Ils sont fidélisés et sont des ambassadeurs. Il faut prendre soin d’eux et entretenir la fidélité à coup de coupons de réductions, offres premium, les faire parler (par exemple ce sont eux qui laissent des avis sur votre fiche Google MyBusiness.

 

L’intérêt de l’engagement est triple :

  • Fidéliser les prospects et les consommateurs.
  • Générer de la notoriété, par le relais, le bouche à oreille par exemple.
  • Créer des échanges.

 

Que faut-il pour qu’un utilisateur réalise une interaction, se fidélise, crée de l’engagement ?

Les produits ou services proposés doivent correspondre aux besoins et contraintes des utilisateurs cibles dans un contexte spécifique. Bref, la proposition de valeur, et les objectifs.

Les émotions rentrent en ligne de compte : Il doit être touché dans le bon ou le mauvais sens. Le storytelling est une arme redoutable pour cela (le discours doit être sincère et authentique, du vécu au final).

Les contenus éditoriaux produits (fiches conseils, articles, etc) doivent apporter de la valeur et cibler l’utilisateur cible. Sinon pas d’intérêt. La construction des pages ainsi que leur ergonomie.

Citons également la charte graphique qui doit être en osmose avec l’ensemble des axes de votre site. La visibilité de votre site sur Google ou sur les réseaux sociaux crée une confiance essentielle.

Bref, ce sont plein de petits ingrédients, qui, mis bout à bout créent cette cohésion d’ensemble indispensable pour créer de l’engagement.

 

Astuce engagement utilisateur #1 : Ayez des objectifs bien définis

 

Avant de chercher la progression de l’engagement de vos utilisateurs, il convient de définir deux axes essentiels :

  • Définir vos objectifs business.
  • Définir les indicateurs clés qui vont vous permettre d’atteindre lesdits objectifs.

Les objectifs sont à deux niveaux :

  • Objectifs globaux (ex : Booster de 50% mon nombre de clients – ambassadeurs).
  • Objectifs par type de page (ex : Booster de 50% le nombre d’inscrits à la newsletter sur la page newsletter).

Après cette première étape décisive vous pourrez commencer à définir un plan d’action orienté atteinte des objectifs.

Combien de fois, ai-je vu des éditeurs de contenus se plaignant de ne pas avoir d’engagement alors qu’ils n’avaient même pas identifié d’objectifs.

Vient ensuite la phase, où par le biais de reporting, vous allez suivre l’évolution des performances afin de prendre les décisions qui s’imposent et / ou les meilleures.

On appelle cela la prise de décision par la data.

Astuce engagement utilisateur #2 : Investissez sur le contenu de qualité

La qualité, la pertinence, la cohérence du contenu éditorial (ainsi que la régularité de publication) sont évidemment essentiels pour générer de l’engagement.
On imagine par défaut qu’un contenu long apporte des réponses et de la valeur, ce qui dans les faits ne se vérifie pas à chaque fois.
Pas de contenu impactant, différenciant apportant ni de la valeur ni des réponses appropriées aux besoins des utilisateurs = pas d’engagement.
La clé réside dans le fond (les réponses aux problématiques) et dans la forme (ton provocateur, mémorable ou controverse, techniques de storytelling ou copywriting).
Pensez à mettre à jour les contenus existants (besoin de compléments, ou merger avec d’autres articles)
La forme concerne également la diversification des types de contenus : articles, podcasts, vidéos, infographies.
Bref, des contenus qui correspondent au profil des utilisateurs cibles.
Pour plus d’authenticité dans le propos, il s’avère judicieux de s’appuyer sur des images /visuels de votre propre création (canva.com est votre nouveau meilleur ami).
Prêtez une attention particulière aux titres de vos pages pour marquer les esprits (bien sûr il ne s’agit pas de provoquer pour provoquer mais de susciter l’intérêt du lecteur tout au long de l’article).
Pour plus de différenciation, envisagez votre stratégie éditoriale sous l’angle du slow content, qui se veut une approche tournée vers l’essentiel, la sobriété pour plus de sens.
L’engagement appelle l’engagement, n’hésitez pas à rebondir sur les commentaires et avis des utilisateurs. Vous construisez un cercle vertueux de cette manière.
A lire :

 engagement utilisateur

Astuce engagement utilisateur #3 : Cohérence et pertinence de l’ensemble, votre sincérité et vos valeurs

Votre communication digitale doit refléter votre positionnement, vos valeur, votre proposition de valeur, l’identité de vos utilisateurs cibles, vos objectifs business et éditoriaux.
La cohésion de l’ensemble s’avère indispensable pour que vous apparaissiez comme crédible, sincère et authentique dans votre démarche.
Difficile de vouloir créer des interactions sur un site / blog qui parait fake.

Astuce engagement utilisateur #4 : Axez la réflexion sur la proposition de valeur

 

Vous pouvez avoir la meilleure stratégie éditoriale de votre secteur, la communication digitale la mieux ficelée, si votre proposition de valeur ne correspond pas aux besoins et contraintes de vos utilisateurs cibles dans un contexte d’utilisation spécifique, vous irez droit dans le mur.

Votre proposition de valeur correspond à la raison d’être de votre activité, le grand Pourquoi (ce pour quoi vous êtes fait.e, ce que vous pouvez apporter au Monde dans la sphère privée comme dans la sphère professionnelle).

Il n’y a qu’en confrontant votre proposition de valeur à votre marché que vous saurez si oui ou non vous allez dans le bon sens.

C’est ce qu’on appelle l’expérience utilisateur. Une expérience positivement vécue par votre utilisateur cible est une étape stratégique pour la suite des engagements générés.

Le secret absolu selon moi serait d’apporter une vraie valeur ajoutée pour l’utilisateur cible (vraie = utile et facilement utilisable). C’est ce qui vous permettra de devenir indispensable.

Développez l’engagement utilisateur #5 : Investissez sur les axes techniques et ergonomiques

 

L’expérience utilisateur ne se résume pas à la pertinence de la proposition de valeur mais tient également dans l’expérience vécue sur les interfaces. Les critères correspondants sont :

  • Le temps de chargement de pages.
  • Des templates de pages bien construits côté SEO (titre en H1, sous-titres en H2 et H2, fil d’Ariane, chapô, contenu éditorial, header footer, balise index, balises méta, sommaire en haut des articles, etc).
  • Des templates de pages bien construits côté ergonomie mobile et web (attention aux erreurs : ascenseur latéral, taille des textes, écarts entre les lignes, liens textes, priorisation des contenus).
  • Critères d’accessibilité pris en compte.
  • Ajouter des interactions utiles et pertinentes / Supprimer les interactions inutiles ou qui ne transforment pas.
  • Optimiser ou refondre ou supprimer les pages avec un tx de rebond élevé.

 

A lire :

 

 engagement de l'utilisateur

Pour plus d’engagement utilisateur, investissez sur l’organisation et thématisation des contenus selon le contexte d’utilisation de vos utilisateurs cibles

Il s’agit ici de construire une architecture de l’information qui corresponde au contexte d’utilisation des utilisateurs cibles.
L’arborescence est impactée, ainsi que le parcours utilisateur, ainsi que les axes de la navigation interne (et ancres de liens). >> Navigation épurée mais contextualisée.
A lire :

Besoin de plus d’engagement ? Pensez à votre image de marque

 

La confiance dont l’utilisateur cible a besoin pour créer de l’engagement dépend de la qualité et pertinence de la charte graphique. Celle-ci doit être en cohésion avec l’ensemble des points cités ci-dessus.

 

Développez la visibilité de votre site sur le web

 

La visibilité de votre site sur les moteurs de recherche sur des requêtes propres à votre secteur, sur les réseaux sociaux participe au développement de votre notoriété, ainsi qu’à la confiance qu’un prospect peut vous donner.

Ce cercle vertueux permet de fidéliser les utilisateurs / lecteurs.

 

A lire :

Qu’est ce que le SEO.

Lexique partie 1.

Lexique SEO Partie 2.

Perdurez le développement de l’engagement utilisateur sur d’autres supports de communication

 

L’engagement des utilisateurs cibles autour de votre marque, de vos valeurs, de votre Pourquoi passe aussi par :

Des newsletter impactantes sur lesquelles vous déclinez vos contenus.

Une stratégie social media où il s’agit d’interagir avec les utilisateurs : liker, commenter, partager.

Fidéliser les utilisateurs avec des cadeaux / offres gratuites / réductions en tous genres.

Echanger “en vrai” avec vos utilisateurs.

Avant d’acheter vos produits ou services, ils vous achètent vous en premier “c’est toi que je veux”.

 

Conclusion

 

Comme vous avez pu le constater tout au long de cet article, générer de l’engagement utilisateur est une action à long terme qui se conçoit en amont et qui touche autant la stratégie marketing que la conception de vos supports digitaux.

Les axes qui me paraissent indispensables :

La pertinence de la proposition de valeur que vous affichez en adéquation avec les besoins et contraintes des utilisateurs cibles.

La pertinence et la cohésion d’ensemble entre votre offre, vos contenus, vos valeurs, votre champ éditorial.

Et enfin la qualité des contenus proposés, et même pour aller plus loin, l’intérêt des contenus dans le contexte d’utilisation et de recherche des utilisateurs cibles.

Ce sont à mon sens ces ingrédients qui vont permettre à l’utilisateur cible de se sentir en confiance sur votre site, vos supports digitaux et l’inciter donc à générer des interactions et donc à s’engager autour de votre marque / services.

En savoir sur le slow content.