Découvrez le guide ultime de la rédaction web efficace – Comment écrire un article

By 10 décembre 2018Liste des articles SEO

La rédaction des articles n’intervient qu’après la définition du planning éditorial, lui-même devant être défini après la construction de la stratégie éditoriale.

Le planning éditorial liste l’ensemble des contenus à créer sur une période donnée en respectant les besoins / contraintes / questions des utilisateurs cibles.

 

Rappel des éléments présents sur une page article

 

Sur les pages articles, on retrouve en majorité les éléments suivants :

  • Balises méta (title, description).
  • Balise H1.
  • Balises H2 et H3 correspondant aux titres et sous-titres des paragraphes.
  • Fil d’Ariane.
  • Contenu de l’article (également des liens dans l’article).
  • Liens connexes vers des articles complémentaires (voire également liens vers des catégories).
  • Blocs d’interactions (inscription à la nl, téléchargement de livre blanc, souscription à une offre ou un service).

Le temps de chargement s’avère un élément crucial lors de l’expérience vécue par l’utilisateur. Un temps de chargement trop long (web et encore plus sur mobile) poussera l’utilisateur à partir (conséquence directe : Hausse du taux de rebond). Il est donc essentiel de s’assurer que cet indicateur de performance reste dans le vert et offre à l’utilisateur une expérience positive.

 

Rappel des règles de la rédaction web

Voici (pour rappel) ci-dessous les règles de la rédaction sur le web :

  • Hiérarchiser le contenu visuellement (arborescence claire).
  • Supprimer le superflu.
  • Informations à jour, et sans erreurs.
  • Si possible, pas de faute de syntaxe, grammaire, conjugaison, orthographe (si besoin faire passer un correcteur orthographique).
  • Réponses aux questions : Qui ? Quoi ? Comment ? Où ? Quand ? Pourquoi ?
  • Phrases courtes (contrairement au print où on peut faire des phrases assez longues).
  • Mode actif, concret.
  • Ton positif.
  • Titre clair, précis, et compréhensible.
  • Chapô engageant (dans laquel l’ensemble du contexte de l’article est bien défini).
  • Apporter de la valeur ajoutée.
  • Susciter une émotion ( => Engagement autour de la marque).
  • Pyramide inversée (informations essentielles dès le départ, informations secondaires à la fin).

 

Qu’en est-il de la longueur optimale ?

C’est un long débat. Quelle est la longueur optimale ? Mais d’abord, optimale pour qui, les moteurs ou les utilisateurs ?

Plus un contenu est long, plus le champ sémantique sera large (à priori), plus il aura de chance de ressortir sur des requêtes longue traine. Oui en théorie. Dès lors la tentation est grande de gonfler artificiellement le contenu en y apportant des informations superflues, redondantes, répétitives, sans intérêt. Ou pire en répétant 50 fois le même terme. Juste pour faire « plaisir » à Google, et autres moteurs.

Sauf que l’utilisateur risque de ne pas être réceptif à ce genre de répétition qui aura pour conséquence directe de détériorer son expérience sur l’article.

Ce genre de pratique, on l’a vue, revue.

Ma recommandation : Ecrire du contenu utile pour l’internaute. Pas plus, mais pas moins non plus. Si le contenu tend à perdre en valeur à force de le gonfler, dans ce cas il est grand temps d’arrêter.

On parle souvent de la règle des 900 mots. Si votre contenu fait moins de 900 mots mais répond parfaitement aux besoins de l’utilisateur cible, pas d’inquiétude. Ne tombons pas dans l’excès inverse à faire des articles de 200 mots. Il faut trouver un juste milieu en respectant les besoins de l’utilisateur cible, et en même temps en apportant assez de valeur sémantique sur la page afin que celle-ci puisse ressortir sur des requêtes longue traine.

 

Rappel des différents types de contenus disponibles

Voici ci-dessous la liste des différents types de contenus qu’on peut rédiger :

  • Fiches produits (sites e-commerce, mais pas que).
  • Actualités.
  • Interviews.
  • Quizz / Sondages / Concours.
  • Infographies.
  • Vidéos.
  • Fiches conseils.
  • Guides pratiques.
  • Définitions.
  • Livres blancs.
  • Check-lists.
  • Etudes de cas.
  • Podcasts.

 

Comment initier la rédaction de l’article ?

 

Vous avez défini votre planning éditorial selon le marronnier éditorial, les évènements, la saisonnalité.

Vous avez identifié l’article que vous devez publier pour la semaine prochaine. Jusqu’ici, tout va bien, sauf que… Sauf que vous ne savez pas par quel bout prendre votre article.

Même si le travail d’écriture est accessible pour le plus grand nombre, le manque d’inspiration ou d’idées peut en bloquer plus d’un.

Ne commencez pas à écrire, si vous ne savez pas dans quelle direction aller. Quelques mises au point s’imposent. Mûrissez votre réflexion en amont.

Il faut déjà définir la réponse que vous souhaitez apporter dans l’article.

Une fois que la réponse est trouvée (elle correspond au résultat de l’article), il convient de dresser le plan de l’article. Cela ne sert à rien de courir si le plan de l’article n’est pas clairement défini dès le départ.

Afin de dresser le plan de l’article, vous pouvez vous inspirer des idées trouvées chez les concurrents, ainsi que des résultats issus de votre recherche de mots clés.

Une fois que le plan est défini, vous pouvez commencer à lister l’ensemble des idées (sans ordre de priorité au départ) qui apparaitront dans chaque paragraphe.

Ensuite, dans chaque paragraphe, vous placez les idées dans l’ordre final.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’écriture, traduisez chaque idée en phrase simple.

La manière d’écrire est très personnelle, chacun se l’approprie à sa manière.

Ce qui importe c’est que le contenu de l’article vous ressemble, qu’il vous appartienne et que votre personnalité ressorte.

Quelque soit votre manière d’écrire ou les méthodes que vous utilisez :

Faites attention aux « fôtes d’ortografe », de conjugaison, de grammaire, de syntaxe.

Faites également attention à vos sources d’information : ce que vous énoncez doit être vérifié et validé.

 

La rédaction de contenu se travaille

Même si elle est accessible à tout le monde, la rédaction de contenu est une discipline qui requiert de la rigueur et de la méthode.

N’hésitez pas à passer du temps à actualiser votre planning ou mettre à jour d’anciens articles.

 

Et vous ? Comment organisez-vous votre rédaction de contenus ?

Si avez la moindre question, ou le moindre doute, n’hésitez pas à me demander.

nvidal

Author nvidal

More posts by nvidal

Leave a Reply

Coaching et consulting SEO