Conseils sur le développement personnel de l'entrepreneur

Comment l’entrepreneur peut relancer son activité en temps de crise grâce à la résilience

By 29 octobre 2020 No Comments
relance d'activité pendant la crise

28 Octobre 2020, la nouvelle est toute fraiche, Emmanuel Macron vient de le dire, le confinement pour lutter contre le covid 19 reprend.

Nous le savons car nous l’avons déjà vécu en Mai, ça va être pénible, ça va être long.

Bref, de quoi retomber dans le pessimisme.
C’est certain.

Sauf qu’il existe des moyens pour lutter contre cette crise, aussi grave soit-elle.

Voyons tout cela en détail.

 

Sommaire

 

  • Relance d’activité : Non le confinement ne nous aura pas
  • Relance d’activité : le plan d’action en trois étapes
  • Conclusion

 

Relance d’activité : Le confinement ne nous aura pas

 

Non.
On reste debout. On tient, coûte que coûte. Et on ne lâche rien.

Parce qu’en tant qu’entrepreneur, on a bossé pour en arriver là, et que le chemin est encore long, et qu’on n’a surtout pas le temps de s’apitoyer sur notre sort. Parce que c’est pire ailleurs. Parce qu’on est en bonne santé (du moins je l’espère pour vous).

Parce que l’humain a ce petit quelque chose en lui qui s’appelle “la résilience” et qui l’a sauvé tant de fois. Et ce n’est pas maintenant que cette résilience va nous lâcher.

La résilience, c’est quoi ? C’est la capacité à faire face à l’adversité, aux difficultés de la vie. Il s’agit de puiser dans ses ressources, trouver le courage, l’envie de se battre, de trouver des solutions.

La résilience est propre à chacun, selon son histoire, son parcours.

Et ce confinement fait partie des moments clés dans nos vie où nous avons besoin de résilience.

 

Relance d’activité : Concrètement le plan d’action c’est quoi ?

 

Parce que bon nombre d’entrepreneurs se retrouvent dans une situation bien particulière, il faut se retrousser les manches :

 

Réflexions sur les orientations de l’activité

 

  • Ne pas nier la situation : l’accepter en toute conscience.
  • Faire le bilan de la situation actuelle : points positifs versus points négatifs. Est-elle si négative ?
  • Lister les priorités, les urgences. Gérer en priorité les urgences, puis chercher des solutions alternatives pour la suite.
  • Revoir son positionnement, ses axes de différenciation.
  • Le confinement a-t-il créé des opportunités business dont vous pourriez tirer profit ?
    Par exemple, la vente en ligne, l’e-learning sont plus que jamais d’actualité (il est certain que pour cette période pré-Noël les achats en ligne seront encore plus importants que les années précédentes).
  • Considérer le digital en tout cas comme une vraie opportunité de développement de votre activité. D’où l’intérêt de réfléchir ce sur quoi vous voulez communiquer, et comment, et pourquoi, et pour qui.
  • Faire attention aux finances, couper les investissements secondaires.
  • Se transformer pour mieux évoluer dans son business.
  • Se former.
  • Tant que possible prendre du recul face à la situation, prendre de la hauteur, pour mieux réagir.
    Bref, ne pas craindre de remettre en cause l’existant, se diversifier, calculer toutes les opportunités pour ne pas être pris au dépourvu au moment critique.
  • Tester votre nouveau produit / service sur un échantillon de testeurs, et réadapter l’offre selon les retours.
  • Avancer sur le développement de votre nouvel axe en mode skateboard : par itérations, ajouter un bloc supplémentaire jusqu’à arriver à la rolls royce prévue au départ.
  • Ne pas hésiter à communiquer par mails auprès de vos clients : vos nouvelles mesures, nouvelle organisation, nouveau mode de rendez-vous à distance.
  • Prendre soin de ses clients, les bichonner, prendre soin d’eux.
  • Anticiper la suite : D’accord pour le confinement, mais ensuite que fait-on ? Next step ? La réflexion doit se faire dès maintenant.

 

Réflexions sur votre stratégie digitale et sur votre site (et autres supports de communication)

 

  • Réfléchir à l’orientation de votre communication digitale, et de votre stratégie marketing digital.
    Investir sur votre blog / site : Investir sur les canaux d’acquisition de trafic “gratuits” : SEO, SMO, campagnes d’emailing (selon plateformes) : Pour générer du trafic, de la visibilité, créer/agrandir votre communauté).
  • Travailler vos pages de vente.
  • Travailler votre affichage mobile.
  • Travailler votre temps de chargement.
  • Travailler sur l’intention de l’utilisateur : Plus que jamais matcher avec les besoins de vos utilisateurs cibles : c’est à dire leur offrir sur un plateau ce qu’ils attendent, veulent, ont besoin consciemment ou inconsciemment.
  • Investir sur le contenu éditorial.
  • Investir sur votre référencement local.
  • Capitaliser sur les éléments de réassurance (donner confiance à vos prospects).
  • Si ce n’est pas déjà fait, investir sur les réseaux sociaux pour poursuivre votre quête de visibilité sur le web. Ne pas oublier pour autant le slow content et tout ce qu’il implique en terme de réflexion et de travail.
  • Continuer les investissement sur la pub (SEA, display, facebook ads). (du fait de l’épidémie, les recherches internautes évoluent, et les coûts sur certaines requêtes évoluent aussi – exemple avec “vol pas cher”. Certains investissements en liens sponsos sont particulièrement intéressants). A voir au cas par cas. Et aussi parce que le smart bidding permet de meilleures performances en se basant sur un faisceau d’indicateurs bien plus larges que précédemment. De fait, selon les secteurs, ne pas voir les investissements publicitaires comme un coût mais comme une opportunité business (encore plus que d’habitude d’où l’intérêt de bien monitorer les performances).
  • Suivre vos performances (trafic, visibilité, conversions, téléchargements etc). A comparer avec n-1 pour comprendre les évolutions des usages et y répondre de la meilleure manière possible.
    Regarder ce que font les concurrents pour voir les opportunités et s’en inspirer si possible.
    Ne pas geler vos projets digitaux, ni les efforts faits sur votre référencement. Au contraire c’est maintenant qu’il faut y aller. Google n’a pas changé en profondeur ses algo.

Vu que comme en Mai les gens seront encore plus sur leur smartphone pendant cette période, il est important d’y être aussi.

Autres articles sur le développement éditorial.

Autres articles sur le SEO.

Autres articles sur l’expérience utilisateur.

 

Réflexions sur votre mindset

 

  • Voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide : Rester positif. Toujours.
  • Être en mode combattant : C’est un combat contre ce fichu virus, et un combat contre vous-même.
  • Prendre soin de vous, faire du sport, vous ressourcer, capitaliser sur votre cer cercle proche. Vous satisfaire des victoires, même les petites.
  • Être reconnaissant de tout ce que vous avez.
  • Rester focused, et garder à l’esprit votre objectif et du pourquoi vous faites ce que vous faites.
  • Vous faire confiance, rester dans votre bulle mentale positive, garder le positif venu de l’extérieur, et supprimer le négatif.
  • Faire des ancrages positifs grâce à la PNL.
 
Bref, capitaliser sur ce qui marche pour vous.
 
Attention, ce sont des astuces / conseils. C’est à vous de vous les approprier, tout en respectant votre propre rythme, vos besoins, vos limites.
Si vous avez besoin de faire une pause, faites une pause.
Evidemment.
 

 

Conclusion

 

Non un nouveau confinement ne signera pas la fin de votre activité, car vous en sortirez plus fort.e ! Pour cela pas de recette magique, mais du travail, de la réflexion, du bon sens, et surtout capitaliser sur vous-même pour vous donner toutes les chances et donner de la puissance à votre mindset.